Le coup aux échecs

Écrit par  //  21 janvier 2011  //  Comment réfléchir  //  Aucun commentaire

J’ai remarqué avec mon expérience, que la plupart des joueurs d’échecs, débutant et intermédiare, ont beaucoup de difficulté à savoir quoi réfléchir devant l’échiquier.

Pour vous aider à trouver le bon coup à jouer, il s’agit de mémoriser ceci : LE COUP AUX ÉCHECS.
Cette technique m’a été enseigné en 1976 par Gilles Jobin, mon professeur d’échecs.

1. Attention
2. Évaluation
3. Décision
4. Exécution

Après chaque coup de votre adversaire, appliquez cette technique et vous remarquerez que votre niveau de jeu va s’élever très rapidement.

1. ATTENTION
Pourquoi a-t-il joué ce coup?
Quelles sont ses menaces?
Peut-il capturer une de mes pièces?
Quel objectif poursuit-il?

2. ÉVALUATION
Regardez si vous pouvez mettre le Roi adverse en échecs, si votre adversaire a laissé des pièces non protégées ou mal défendues.
Vérifier les échanges avec des coups directs etfinissez par vos coups de manœuvres tactiques (fourchette, attaque double, enfilade, clouage, éliminer le défenseur, déviation, attraction, attaque à la découverte, rayon X, etc.).

La tactique est l’élément primordial pour gagner du matériel et mater le Roi adverse.
Identifier les déséquilibres positifs et négatifs (faiblesses) de la position des Blancs et des Noirs pour élaborer votre PLAN (méthode Jeremy Silman)

Pièce légère plus active (Fou vs Cavalier)
Meilleur squelette de pions (pions doublés, isolés, passés)
Avantage d’espace (pièces plus actives que l’adversaire)
Avantage de matériel (échange les pièces, conserve les pions)
Contrôler les rangées, colonnes (Tours) et les diagonales (Fous, Dame)
Avance de développement (permets d’attaquer en premier)
Initiative et regarder les réseaux de mat

Un plan, c’est trouver une position de rêve et de déplacer nos pièces pour le réaliser

Trois règles d’or à l’attaque
1. L’attaque double
2. Éliminer le défenseur
3. Le clouage

3. DÉCISION
Je joue mon coup dans ma tête, je visualise la position comme si le coup avait bel et bien été joué.
Je regarde si j’ai des pièces non protégées que mon adversaire pourrait attaquer ou les menaces de réseau de mat.

4. ÉXÉCUTION
Si l’autre ne peut me capturer aucune pièce et n’a pas de réseaux de mats, alors je joue mon coup avec confiance.

 

De la théorie à la pratique

Pour les exercices suivants, je vous demande de mettre en pratique « LE COUP AUX ÉCHECS », attention, évaluation, décision et exécution. Quand vous allez commencer à structurer votre prise de décision, votre niveau de jeu va s’améliorer.

Exercice 1

Les blancs viennent de jouer Cf2-g4
Trait aux Noirs

Attention : Pourquoi les blancs ont-ils joué Cg4?
Parce qu’il menace Ch6 +, suivi Dxf7 + et combinaison de mat.

Évaluation : Quand vous analysez une position, commencer toujours par tous les échecs possibles, puis par toutes les prises, ensuite par les coups d’attaques directs et par les coups de manœuvres . Dans cette position, un seul échec est possible, Dxb2, mais cette case est défendu par les tours. Si le roi était en échecs sur la première rangée, il serait forcé d’aller en c2 et maintenant Dxb2 mat. Comment mettre le Roi adverse en échecs? Un plan, c’est imaginer une position de rêve et de déplacer nos pièces pour le réaliser.

Décision : En enlevant son Fou en e7, le positionner en g5 pour attaquer la Dame adverse tout en protégeant la case h6.

Exécution : Donc 1. … Fg5 2.Dxg5 Te1 + 3.Rc2 Dxb2 mat. Sur 3.Td1 Txd1 4.Dc1 Txc1 avec une position gagnante.
Les Blancs peuvent toujours répondre à 1. … Fg5 par 2.Cf6 + Fxf6  3.Td-e2 Txe2  4.Txe2 Fxc3 avec une position gagnante.

Exercice 2

Les noirs viennent de jouer Td8-a8
Trait aux Blancs

Attention : Pourquoi les noirs ont-ils joué Ta8?
Parce que la Dame blanche est trappée, aucun endroit pour fuir.

Évaluation : Est-ce que j’ai des échecs? Oui, seulement Dd8, mais je perds ma Dame. Est-ce qu’il y a des pièces en prise (non protégé)? Oui, le Fou en e7, mais nous avons rien pour l’attaquer. Est-ce qu’il y a une pièce mal protégée? Nous voyons que la Dame noire a une double fonction, elle protège la Tour en a8 et le Cavalier en d7. Voici une faiblesse à exploiter, la surcharge de la Dame.

Décision : Nous avons une attaque directe sur le cavalier en d7 par la Tour blanche en d1. De cette façon, la Dame noire doit absolument capturer la Tour blanche en d7, parce que si 1.Txd7 Txa5  2.Txb7 et la Tour noir est attaquée par le Fou en c3 et le Fou noir en e7 est attaqué en e7 par la Tour blanche.

Exécution : Les blancs jouent 1.Txd7 Dxd7  2.Dxa8 + Rg7  3.Ta1 b4  4.Fe1 Fd5  5.Da6 avec un avantage matériel.
Après 1.Txd7, les noirs peuvent répondre Dc8, 2.Dc7 Fxf1 3.Dxc8+ Txc8 4.Rxf1 b4 5.Fd2 Ff8 6.c3 avec un avantage matériel.

Exercice 3 

Les noirs viennent de jouer Dc7-e7
Trait aux Blancs

Attention : Pourquoi les noirs ont-ils joué Dc7? Quelles sont leurs menaces?
La Dame noire vient de clouer le Cavalier en e4. Avec le Fou en a8, ajoute une 2e force sur Ce4. Vise la case h4, planifie ensuite Cg4 pour mater le Roi blanc en h1.

Évaluation : La position est égale du point vu matériel, mais le Roi, la Dame, la Tour et le Cavalier sont une case noire. Les blancs possèdent un Fou de case noire. Dans cette position, notre plan de rêve est d’avoir un Fou en f6. Est-ce que j’ai des échecs? Non. Est-ce qu’il y a des pièces en prise (non protégé)? Oui, la Dame et les pions a6 et d4.

Décision : Mon Fou peut se rendre en f6 et empêcher le plan des noirs. Comment, en jouant 1.Fg5 suivi de Ff6+.

Exécution : Les blancs jouent 1.Fg5,De6  2.Ff6+,Rg8  3.Fxh8,Rxh8  4.Te1 avec une position gagnante.

Exercice 4

Les noirs viennent de jouer Df6xb2
Trait aux Blancs

Attention : Pourquoi les noirs ont-ils joué Df6xb2? Quelles sont leurs menaces?
Souvent, un joueur amateur aime capturer les pièces de leur adversaire, mais oublie d’analyser les deux côtés de l’échiquier. Les Noirs menacent le pion a2 et de jouer sa tour en e2 après avoir fait une porte de sortie pour son Roi.

Évaluation : Avec Dxb2, les noirs ont l’avantage matériel de deux pions, mais ne contrôle plus les cases d8 et e7. Selon la leçon 1 (les 4 lois de la combinaison), le Roi adverse est dans une impasse, il n’a aucune case pour se libérer. Dans cette situation, il faut penser au mat du couloir. Du point vu tactique, il faut utiliser la manœuvre de l’attraction. Si les noirs enlèvent leur Tour de la 8e rangée, nous avons un mat du couloir avec Td8.

Décision : Pour attirer la Tour, il faut jouer 1. De7 et attaquer la Tour noire en e8. Si Tour capture la Dame en e7 (attraction), alors 2.Td8 +  Te8  3.Txe8 mat.

Exécution : Les blancs jouent 1.De7  Tf8 (le seul coup)  2.Td8 Db1+ 3.Rg2  De4+ 4.Dxe4  Txd8 5.De7 avec une position gagnante.

 

Conclusion 

Prenez votre temps quand vous jouez aux échecs. Appliquez la technique de réflexion « LE COUP AUX ÉCHECS », analysez le pourquoi des coups de votre adversaire et surtout exploitez ces faiblesses. Jouer des « Blitz » de 5 minutes c’est bien pour tester vos ouvertures, mais pour améliorer vos compétences échiquéennes, vous devez penser comme un grand maître et jouer des 25 minutes et plus.

Michel Barré

Igor Smirnov dévoile le secret des GM
Si vous comprenez légèrement l’anglais
Je vous recommande son cours

gms-greek

Laisser un commentaire

*

comm comm comm